Bénévolat

La Petite Ourse et le bénévolat:

La Petite Ourse a besoin d’adhérents, de bénévoles, d’administrateurs et de compétences. Nous vous attendons pour que vous nous apportiez idées, savoirs, savoir-faire, compétences, envies… et tout ce que nous n’avons pas encore imaginé.

 

Comment adhérer ?

If faut écrire au président de l’association à l’adresse de La Petite Ourse.

Si vous souhaitez devenir adhérent pour soutenir l’action de La Petite OURSE, un rendez-vous vous sera proposé afin de vous faire visiter la structure. Vous pourrez alors rencontrer un administrateur, le Directeur et les salariés pour vous faire une idée de notre engagement et de notre travail au quotidien.

Si vous souhaitez devenir adhérent bénévole, votre projet sera communiqué au Directeur afin que vous puissiez rencontrer les encadrants techniques et définir avec eux votre place dans la structure.

Si vous souhaitez vous engager au sein du Conseil d’Administration, il vous sera proposé de participer à ses réunions pour vous faire une idée de ses missions. Si vous désirez aller plus loin dans votre engagement vous vous soumettrez alors au vote de l’Assemblée générale.

Témoignages de bénévoles actifs :

 

Marylène, bénévole :

J’aime les livres. Chaque semaine lorsque j’arrive au magasin des Fauvins des cartons de livres m’attendent. En général nous sommes deux pour répertorier ces livres. Dans un grand cahier je relève les caractéristiques de chaque livre : titre, auteur, éditeur, année. Chez moi je cherche sur Internet la fourchette des prix auxquels ils sont vendus. La dernière étape consiste à fixer les prix. Ce travail se fait avec un encadrant du magasin. Pour chaque brocante ce sont plus de 2 000 livres qui sont répertoriés.
Je ne prends pas le travail d’un salarié et les contacts humains sont riches. C’est pour ça que je suis bénévole depuis près de 10 ans !

 

 

magasin-petite-ourse-30

 

Claude, administrateur :

Depuis mon entrée au conseil d’administration de La Petite OURSE je participe régulièrement aux deux brocantes annuelles. J’y trouve plusieurs centres d’intérêt. Je participe à un moment fort de la vie de l’association. C’est pour moi l’occasion d’agir avec toutes les composantes de La Petite OURSE : les adhérents, les bénévoles, les membres du CA, les salariés permanents et les salariés en insertion. C’est aussi pour moi l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes clientes de notre brocante. C’est la possibilité d’expliquer ce qui se fait à La Petite Ourse et de dire mon implication dans une association qui aide au retour vers l’emploi.
Au fil du temps et des brocantes j’ai vendu des cadres, des meubles, des objets en l’état et participé à organiser la circulation des voitures. Chaque expérience a été belle à vivre, riche de rencontres et témoignage de ma participation à la vie de la société.

 

magasin-petite-ourse-36
François, bénévole au Rotary club :

Je me suis engagé auprès de La Petite Ourse depuis quelques mois à assurer des cours d’accompagnement en mathématiques. Cet engagement correspond pour moi tout à fait à l’éthique du Rotary dont la devise est « servir d’abord ». Le Rotary se fixe comme objectif d’apporter son aide auprès de personnes ou de collectivités qui en auraient besoin en dehors de toute considération politique ou religieuse.
J’espère que mon engagement auprès de La Petite Ourse apportera même modestement l’aide que vous recherchez.

 

magasin-petite-ourse-3

 

 

Anne, administratrice bénévole :

Depuis plusieurs années, je participe avec d’autres bénévoles à l’action « lutte contre l’illettrisme » au bénéfice des salariés en insertion à raison de 2 heures par semaine. J’accompagne les salariés à partir de leurs centres d’intérêt sur le chemin du retour à l’écriture et à la lecture, ces savoirs étant plus souvent oubliés qu’ignorés, il faut leur donner le désir de les « réveiller ». La Petite OURSE accueillant des salariés venant de pays étrangers et de cultures différentes, je les aide avec d’autres bénévoles à compléter leur pratique orale et/ou écrite du français qui facilite leur insertion. D’autres fois pour permettre l’autonomie et le retour à l’emploi ou à une formation qualifiante je les aide à préparer leurs examens (code de la route, caces, auxiliaire de vie, vente, ambulancier,…).
Ce temps d’accompagnement et d’échanges est source de plaisir pour moi et je le pense aussi pour les salariés qui obtiennent plus de confiance en eux.